Manger sain… Un effet de mode  ?

« Pourquoi nous mangeons ce que nous mangeons ? », titrait récemment un best-seller américain (1) qui rappelait notamment que le fait de manger n’est pas qu’une simple affaire d’estomac mais surtout de cerveau et de culture. Comment peut-on répondre à l’injonction de plus en plus fréquente (et changeante) de « manger sain » ? Notre cerveau est-il toujours notre meilleur allié ? Depuis quand mange-t-on ce qu’on mange ? Pourquoi mange-t-on de moins en moins d’aliments que l’on pourrait manger (gluten, lactose, gras, sucré, viande, etc.) ? Comment manger 5 fruits et légumes par jour qui ne soient pas des bombes à pesticides ? Manger sain ? Un effet de mode… qui dure !

(1) Rachel Herz, Editions Quanto 2018

Avec la participation de

Patrick Edder
Chimiste cantonal, Service de la consommation et des affaires vétérinaires (SCAV), Etat de Genève
Sidonie Fabbi
Chargée de cours, filière Nutrition & Diététique de la Haute école de santé de Genève (HEdS)
Marlyne Sahakian
Professeure assistante, Département de sociologie, Faculté des sciences de la société, Université de Genève
Jacqueline Studer
Archéozoologue, conservatrice, Muséum d’histoire naturelle de Genève

Animation

Béatrice Pellegrini
Chargée de projet d’exposition au Muséum d’histoire naturelle de Genève

Lieu

Musée d'histoire des sciences

Villa Bartoloni
Rue de Lausanne 128
1202 Genève

Transports publics: TPG lignes 1 / 25 arrêt Sécheron
Mouettes genevoises ligne M3 (Perle du Lac)